Périphérique Erreur Code 10 : Les Solutions

Un de vos périphériques ne fonctionne pas. En allant faire une vérification sur le panneau de configuration, vous voyez un petit point d’exclamation jaune à côté de celui-ci. En dessous, il est écrit « Ce périphérique ne peut pas démarrer. (code 10) ».  A quoi donc est due cette panne ? Comment corriger le problème ? L’erreur code 10 est un classique qui peut avoir plusieurs causes… Selon la cause, la solution sera bien évidemment différente. On vous explique tout. 

Pour résumer les solutions pour résoudre l’erreur périphérique code 10 sont :

  • Mettre à jour les drivers
  • Réinstaller les drivers du périphérique
  • Revenir à une ancienne version des drivers
  • Mettre à jour Windows
  • Supprimer les valeurs “UpperFilters” et “LowerFilters”
  • Mettre à jour le BIOS de la carte mère
  • Faire un Clear CMOS

L’erreur code 10, c’est quoi ?

Pour faire simple, l’erreur code 10 signifie que la raison du problème n’est pas clairement identifiable…

La clé matérielle d’un périphérique contient une valeur appelée « FailReasonString ». Lorsqu’une erreur se produit, la chaîne de valeur affiche un message d’erreur, défini au préalable par le fabricant. Le code 10 est un code qui s’affiche sous Windows lorsque la clé matérielle ne contient pas de valeur « FailReasonString ». Autrement dit, lorsque le fabricant n’a pas indiqué de valeur pour le problème.

Pas d’inquiétude à avoir cependant. Même si ce code ne renvoie concrètement à rien, il se produit dans des circonstances généralement similaires. Celles-ci sont finalement assez peu nombreuses. Il est donc possible de faire un diagnostic et de remédier à ce problème rapidement.

Les causes de l’erreur : “Ce périphérique ne peut pas démarrer (code 10)”

Comme toujours, pour corriger un problème, la première chose à faire est d’en cerner la cause. L’erreur Code 10 signifie qu’aucune valeur n’a été indiquée par le fabricant, mais il reste toujours possible de trouver la cause du problème.

Sachez donc qu’il existe deux types de causes principales à l’erreur Code 10. Suivez nos conseils pour trouver la cause de votre panne. Nous vous indiquerons ensuite la ou les solutions à envisager pour en venir à bout.

Les causes matérielles

Commençons par les causes imputables directement au périphérique lui-même. Elles sont rares dans le cas des erreurs Code 10, mais elles existent néanmoins. Mieux vaut donc les évoquer.

Une erreur Code 10 peut ainsi apparaître lorsque le périphérique est défectueux, mais que le fabricant n’a pas indiqué de valeur pour la panne.

Notez que la même erreur peut même apparaître lorsque le périphérique n’est tout simplement pas bien branché !

Les causes logicielles

Mais la principale cause d’erreur Code 10 est logicielle. Bonne nouvelle, donc. La plupart du temps, vous n’aurez rien à débourser pour en venir à bout. Les causes logicielles les plus courantes d’une erreur Code 10 sont :

  • Une mauvaise mise à jour des drivers.
  • Une mauvaise mise à jour de Windows.
  • Un conflit entre différents drivers.
  • Un conflit entre le driver et Windows.

Réparer une erreur Code 10

Les causes d’une erreur Code 10 peuvent donc être d’origine matérielles et logicielles. Selon la cause, les solutions seront bien évidemment différentes.

Panne matérielle ou logicielle ?

Pour procéder par ordre, il convient donc de savoir si le problème vient du périphérique lui-même, ou simplement des logiciels/drivers associés. Pour le savoir, la solution est simple. Il suffit de brancher le périphérique sur un autre ordinateur. Si le problème persiste, la panne vient très probablement du périphérique lui-même. Si le problème est résolu (ce qui est le plus souvent le cas), alors cela signifie que votre problème est d’ordre logiciel. Dans ce cas, les solutions possibles sont nombreuses.

Si le problème est d’ordre matériel, vérifiez la garanti du produit, et renvoyez-le au fabricant ou au distributeur quand cela est possible. Sinon, vous n’aurez malheureusement pas d’autre choix que d’acheter un nouveau périphérique.

Les solutions logicielles pour une erreur Code 10

Les drivers sont souvent la cause des erreurs code 10. Les solutions pour venir à bout de ce type d’erreur sont nombreuses. Mieux vaut procéder par ordre pour être le plus efficace possible.

1. Mettre à jour les drivers

Votre périphérique a-t-il commencé à bugger après une mise à jour des drivers ou de Windows ? Dans ce cas, il semble évident que la cause de votre problème est d’ordre logiciel.

En tout cas, la première chose à faire dans ce cas est d’essayer de mettre à jour les drivers de votre périphérique. Pour cela, la méthode à suivre est simple.

  • Commencez par aller dans le Gestionnaire de périphérique. Le plus simple pour cela est d’utiliser la barre de recherche en bas sur Windows.
  • Cherchez le périphérique avec le point d’exclamation jaune.
  • Faites un clic droit sur ce périphérique.
  • Cliquez sur « Mettre à jour le pilote ».

Votre problème est-il résolu ? Si c’est le cas, il n’y a plus de question à vous poser…

Sinon, continuez à lire !

2. Réinstaller les drivers du périphérique

Si les pilotes sont déjà mis à jour, vous pouvez essayer de réinstaller entièrement les drivers du périphérique. Cette démarche est également très simple.

  • Retournez dans le gestionnaire périphérique, et retrouvez le périphérique en panne.
  • Faites un clic droit dessus
  • Sélectionnez « Désinstaller »
  • Il ne vous reste plus maintenant qu’à redémarrer votre ordinateur.

Les drivers devraient se réinstaller automatiquement une fois de retour sous Windows. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez forcer l’installation des drivers en utilisant le CD fourni avec le périphérique ou en vous rendant sur le site du constructeur.

3. Revenir à une ancienne version des drivers

Dans une grande majorité de cas, plus les pilotes d’un périphérique sont récents, plus vous êtes en sécurité. Mais dans certains cas particuliers, notamment en cas de conflit avec le système d’exploitation, certaines mises à jour de drivers peuvent s’avérer catastrophiques.

N’hésitez pas à faire le test si le problème persiste après la réinstallation des drivers. Faites l’expérience de revenir à une version des drivers précédents, on ne sait jamais. Pour cela, la plupart des constructeurs proposent sur leur site les pilotes utilisés précédemment. Profitez-en.

4. Mettre à jour Windows

De nos jour, les mises à jour Windows se font la plupart du temps automatiquement, sans que nous ayons à y penser.
Mais il se peut que, pour une raison ou pour une autre, vous ayez stoppé les mises à jour automatiques de votre système d’exploitation. Si c’est le cas, il est possible que votre version de Windows soit obsolète, et que cela provoque des conflits avec certains drivers suite à une mise à jour.

Il est alors temps de mettre à jour Windows. Pour cela :

  • Allez dans les paramètres Windows (en cliquant sur le logo Windows puis sur l’écrou en bas à gauche).
  • Cliquez ensuite sur « Mise à jour et Sécurité ».
  • Cliquez sur « Rechercher des mises à jour ».
  • Laissez-vous maintenant guider par l’assistant Windows.

5. Supprimer les valeurs “UpperFilters” et “LowerFilters”

Si les drivers ne sont pas directement en cause dans votre erreur Code 10, que Windows est à jour et que le problème persiste, pas d’inquiétude. Il reste encore quelques solutions !

La suppression des valeurs UpperFilters et LowerFilters, notamment, peut faire des miracles.

Les valeurs UpperFilters et LowerFilters existent pour plusieurs classes de périphériques du registre. Elles ont tendance à se corrompre et à poser des problèmes. Elles peuvent être à l’origine des erreurs Code 10, mais aussi des erreurs Code 19, 31, 32, 37, 39 et 41.

Pour venir à bout de ce type de problème, il faut supprimer ces valeurs du registre Windows. Cette solution peut paraître complexe de prime abord. Mais cela est finalement assez simple lorsque l’on procède par ordre.

Pour supprimer les valeurs “UpperFilters” et “LowerFilters”, il faut procéder comme suit :

  • Appuyez sur l’icône Windows de votre clavier et sur R pour ouvrir la fenêtre d’exécution.
  • Tapez « Regedit » dans le champ « Ouvrir » et appuyez sur la touche Entrée.
  • Confirmez que vous souhaitez ouvrir l’éditeur de registre.
  • Recherchez le chemin HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Class
  • Vous vous retrouverez alors face à une longue liste composée de sous-clés à 32 chiffres. Ces sous-clés sont appelées GUID (Globally Unique Identifier). Elles correspondent à une classe de matériel particulier du Gestionnaire de périphériques.
  • Ici, cela se corse un tout petit peu. Il est vrai que ces clés GUID sont austères, et peuvent donner un peu mal au crâne… Mais il faut retrouver la clé correspondant au périphérique qui vous pose problème. Heureusement, il existe de nombreuses listes disponibles sur internet. Vous pourrez trouver le GUID que vous recherchez assez facilement avec votre moteur de recherche préféré.
  • Une fois que vous connaissez le GUID de votre matériel, cherchez-le dans la liste et cliquez dessus. Faites un clic droit sur les valeurs UpperFilters ou LowerFilters dans la fenêtre de droite pour les enlever.
  • Fermez l’éditeur de registre
  • Redémarrez l’ordinateur

6. Mettre à jour le BIOS de la carte mère

Si votre Erreur Code 10 n’est toujours pas corrigée après cela, il est temps de passer au niveau supérieur… Votre carte-mère est peut-être en cause. Pas d’inquiétude cependant. Il est possible d’effectuer certaines opérations facilement. C’est notamment le cas de la mise à jour du BIOS.

BIOS signifie Basic Input/Output System. Il s’agit de la base de votre système informatique, qui se lance avant même que Windows ne démarre. C’est le BIOS qui permet à tout le reste de se lancer correctement sur votre ordinateur.  Comme il est à la base de tout, une mise à jour peut parfois faire des miracles.

Pour cela, la méthode à suivre est généralement assez simple. Mais tout dépend de la carte-mère installée sur votre ordinateur. Si vous ne connaissez pas le nom de votre carte-mère, pas de problème. Pour connaître le modèle de carte-mère installé sur votre ordinateur :

  • Tapez CMD dans la zone de recherche en bas à droite pour ouvrir l’invit de commande.
  • Tapez ensuite la commande « wmic baseboard get product,Manufacturer,version,serialnumber »

Vous aurez alors toutes les informations nécessaires sur votre carte-mère.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site du constructeur et à rechercher les mises à jour disponibles.  N’hésitez pas à faire une réinstallation si vous êtes à jour.

7. Faire un Clear CMOS

Si le problème persiste, il reste une ultime solution à envisager. Faire un Clear CMOS.

Concrètement, il s’agit de remettre les paramètres du BIOS à zéro en utilisant le cavalier CLEAR CMOS de votre carte mère.

Cette fois, il vous faudra mettre un peu la main dans le cambouis. Mais rassurez-vous, malgré tous ces grands mots, il n’y a rien de bien sorcier là-dedans !

Pour bien faire, imprimez le petit tuto ci-dessous, ou gardez le en évidence sur votre smartphone. Vous pourrez ainsi suivre les indications plus facilement.

Pour faire un clear CMOS :

  • Commencez par débrancher votre ordinateur.
  • Si vous êtes chanceux, le Clear CMOS peut se faire depuis l’extérieur du PC, via un bouton CLR CMOS ou CLR TC.
  • Dans ce cas, pressez simplement le bouton pendant une dizaine de secondes et relâchez-le.

Mais la plupart du temps, il faut ouvrir la tour… L’important est de suivre les instructions à la lettre !

  • Ouvrez la tour, généralement en utilisant un tournevis cruciforme.
  • Localisez ensuite le cavalier CLR CMOS ou CLR TC sur votre carte-mère. Si vous n’avez pas l’habitude d’ouvrir votre ordinateur, pas de panique. La carte-mère est la carte principale sur laquelle sont branchées les autres composants (notamment la carte graphique, les barrettes de RAM et le processeur.)
  • Le cavalier CLR CMOS ou CLR TC est une petite capsule plastifiée. Elle est posée sur une série de trois pins, et en recouvre 2 sur les 3. En dessous ou au dessus du cavalier, il est clairement écrit CLR CMOS ou CLR TC. N’hésitez pas à faire une recherche d’image via un moteur de recherche pour vous aider à le trouver.
  • Prenez le cavalier et déplacez le des pins 1-2 vers les pins 2-3.
  • Attendez une dizaine de secondes
  • Remettez le cavalier en position initiale, sur les pins 1-2.
  • Redémarrez votre ordinateur : les paramètres du BIOS sont remis à zéro.

Après toutes ces manipulations, votre erreur Code 10 devrait à présent être résolue ! Dans le cas contraire, il ne vous reste plus qu’à contacter le fabricant du périphérique. Vous êtes peut-être face à un cas très particulier, que nous ne pouvons malheureusement pas connaître ici.

Laisser un commentaire